Mot-clé - réseaux

Fil des billets - Fil des commentaires

19/01/2017

Bis

Aujourd'hui l'ami Franckpaul, oui encore lui et non je ne lis pas que lui, m'a surpris avec un billet qui m'a tout ému.

Le titre de son billet me parle, le premier du énième blog que j'ai ouvert, surement pour l’abandonner quelques temps plus tard.
J'admire et j'envie toutes les personnes citées (dont toi Franckpaul) qui ont réussi à travers le temps à garder une trace de leurs écrits numériques. De mon point du vue c'est une chose beaucoup plus difficile que de garder un livre papier, un mémoire. Et pourtant autant je peux passer des heures à lire des articles, des billets des pensés de gens devant mon écran, autant je n'arrive pas à lire deux pages d'un livre. Le numérique a cette capacité à vous transporter dans l'espace et le temps en un clin d’œil. Un tag, un lien, une recherche et vous voila 5 ans en arrière, vous lisez un billet, vous souriez par son contenu, en vous remémorant les gens, l'état d'esprit de l’époque...
Attention je parle bien ici de notre chez nous numérique, point des réseaux sociaux qui pour moi sont à péremption instantanée. Le blog est ton salon avec sa bibliothèque tandis que les réseaux sociaux sont la rue qui passe devant ta fenêtre.
20170107-22.jpg

Haut de page